Tricher c’est pas jouer! Mais il y a moyen de faire autrement…

HG012b

 

Cette version remasterisée s’appelait à l’origine « La menace » . Je l’ai baptisé « Diplomacy » à la toute dernière minute lors de sa parution sur Gus&Co . J’avais alors décidé d’identifier dorénavant mes chapitres par des noms de jeu au lieu de mot générique.  Avec cette remasterisation , j’en ai profité pour renommer le titre en français. En anglais , le titre l’associait irrémédiablement au jeu de Diplomacy.  Mais, en fait, mon gag peut très bien s’étendre à d’autres jeux, comme tous les wargames sans distinction par exemple.  En l’écrivant en français, je peux dévier le gag sur l’art de la diplomatie qui est de faire parler les mots pour arriver à ses fins, sans nécessairement dire que les Hard Gameurs jouaient à « Diplomacy ».  Il est vrai que, parfois, à Diplomacy, on se laisse aller au méta-jeu et à utilisation des menaces dans la vraie vie pour gagner dans le monde ludique. Mais , chuuut, ça on ne le dit pas…

J’aime bien Diplomacy car c’est un jeu totalement sans hasard où tous doivent jouer en même temps. Lorsque je l’ai découvert, ça à été une révélation. Le mécanisme est simple, l’immersion totale et le réalisme géopolitique assez surprenant. C’est la longueur du jeu qui me décourage souvent. Un match à mort peut prendre 6h et même plus.  Comme jeu d’affrontement on ne peut pas faire mieux.  Aujourd’hui, sa mise en ligne en mode asynchrone permet mieux d’apprécier la subtilité de la négociation et de la diplomatie.  Mais alors le jeu s’étale sur des semaines…

 

diplomacy_cover

Nom: Diplomacy
Auteur: Allan B. Calhamer
Publié par:   Asmodée avait distribué une version française. Se joue en ligne maintenant.
Sortie: 1959
Catégorie: négociation, guerre
Mécanisme: élimination de joueur, déplacement d’unité, contrôle de zone
Thèmes:  Conquête territoriale et maritime, Europe