Archives

All posts for the month janvier, 2015

Tout ce qu’on veut c’est tout.

HG041

Julie en arrache avec nos Hard gameurs, pas facile de partager avec eux.  Un Hard Gameur, c’est un passionné , un maniaque et un collectionneur.  Une Hard Gameuse c’est la même chose mais au féminin.

Y a t il une manière d’être féminin dans le jeu ? Les femmes sont-elles plus ou moins ludiques que les hommes ? On peut en parler longtemps , on peut parler de la présence des filles dans les clubs de jeu, on peut parler de la place de la femme dans les illustrations des jeux, on…. Ouais, c’est un sujet qui fait parler.

Personnellement, au club, la présence féminine est à part égale. Leur style de jeu est varié et ne me permet pas de définir clairement un genre.  Le jeu est asexué pour moi.  Par contre, je ne suis pas sûr que pour les illustrations dans les jeux on a un match parfait. Généralement, on a pas photo pour dire que les stéréotypes sexuelles sont de mise.  Je me permets de renvoyer à  B. Faidutti, auteur de jeu , qui dénombre sur son blogue , statistique à l’appui, comment il a involontairement diminuer la place de la femme dans ces créations ludiques.  S’en ai suivi de quelques autres posts sur le sujet: Le jeu et les femmes , Le jeu, les femmes et la grammaire  , et l’excellent post L’image des femmes dans les jeux.

De mon coté, cela m’a pris 40 chapitres pour introduire un personnage féminin .  Et ici , je récidive.  On reverra Julie de temps en temps, si elle veut bien jouer avec nos deux hard gameurs…

Bruno Faidutti sur faidutti.com

40-Boy meets Girl

Enfin une Hard Gameuse au club! Ca craint !

HG040b

C’est la première planche où on voit Julie.  Et c’est la toute première fois où j’introduis un nouveau personnage et que je casse la dynamique Bleu vs Rouge. Mes deux Hard Gameurs ne sont plus seuls.

Je trouve que le jeu Scrabble demande un niveau ludique qui me dépasse.  J’ai souvent cru que c’était même un jeu de fille.  Mais en fait, je suis un joueur de jeu de stratégie et non de jeu de mot. Les filles ont une capacité cérébrale qui s’adapte bien à ce jeu, mon moignon de cerveau primitif, non.  Moi tuer mammouth, moi pousser Meeple, moi gagner. Mais moi pas placer mot sur plateau Scrabble.

Le défi de Scrabble à deux reste intéressant, mais devient pénible à 4 . Pourquoi?  Attendre que les trois autres vous plombent la soirée avec leur %?&* de placement de mots qui vous bloque est très rageant.  En fait , Scrabble est un très bon jeu mais souffre du même problème que plusieurs jeux de plateau peuvent avoir:  le chaos est tel qu’il est impossible de planifier ses placements avant le dernier joueur.  Si c’est un défaut pour certains jeux de plateau, c’est un défaut pour Scrabble, même si c’est un intouchable.

Julie va nous revenir de temps en temps, elle qui est si maligne. Elle saura nous surprendre.  

 

39-La Loup-Garou

Qu’est-ce qui différencie un Hard Gameur d’une Hard Gameuse ? Attendez avant de répondre.

Les Hard Gameurs jouent à Loup-Garou

 

 

Dans mon club, ce jeu, les Loups-Garous de Thiercelieux, roule beaucoup. C’est en fait  un gros succès.  C’est le seul jeu qui permet un très grand groupe.  Mais c’est aussi un party game, et l’ambiance bonne enfant ne laisse pas toujours de place à une réflexion profonde. Ce jeu demande aux villageois de sélectionner un joueur à éliminer.  Il peut être un loup-garou , et alors c’est correct (car un villageois meurt chaque nuit par la morsure du ou des Loup-garous survivants), mais ça peut être un innocent. Ici , malheureusement certains joueurs n’argumentent pas sérieusement , et la mise à mort est parfois arbitraire.  C’est le méta-jeu qui rentre en jeu: je t’élimine car tu m’as éliminé dans l’autre partie.

C’est ce petit coté trop léger qui m’a fait hésité d’y participer à ce jour , mais j’imagine qu’un groupe plus sérieux auraient pu me donner plus de challenge (comme La résistance ou sa variante Avalon par exemple) en ne mélangeant pas le méta-jeu.  Je soupçonne toutefois que le méta-jeu EST l’argument qui explique le grand succès de Loup-Garou au club .  Plus que tous les autres jeux de plateau.  Comme quoi je n’ai peut-être pas bien compris la subtilité du concept.

Cette fois-ci, la fille, Julie , dans mes Hard Gameurs, se prête au jeu de Loups-Garous de Thiercelieux .  Et bien sûr , chez les Hard Gameurs on retrouve aussi parfois la fâcheuse manie de certains joueurs d’accuser sans argument. Que Julie soit déçue d’être éliminée si rapidement par un argument si méta-jeu démontre tout son caractère: elle est une Hard Gameuse pure et dure.  Pourquoi rester dans ce club de plouc.

J’avais amorcé l’introduction de Julie dans un chapitre antérieur (ici).  Je vais poursuivre avec elle pour les deux prochains chapitres et on le reverra de temps en temps ensuite.  C’est quand même un nouveau personnage.  Il faut pas la perdre de vue.

Pour le titre , doit-on dire Louve-Garoue ou La loup-Garou ? Je ne suis pas con, c’est bien mieux le deuxième choix, non ?

Loups garous cover

Cliquez pour connaitre plus ce jeu

 

 

L’eurotrash et l’amérigame, c’est pareil et le contraire.

Les Hard Gameurs jouent à Panamax

 

Il est difficile parfois de connaitre la différence entre Améritrash et Eurogame.  On dit parfois respectivement Jeu à thème fort et Jeu de gestion.  Le hasard est plus présent dans le premier et quasi absent dans le second.  J’aime bien les jeux de gestion, mais les jeux à thème fort m’attirent beaucoup plus.  Il faut qu’il y ait une interaction forte et que le temps d’attente soit le plus court possible.

Dans Panamax, les dés transportés par les petits bateaux expriment par leur nombre une valeur de la marchandise à transporter.  Ce qui est ingénieux. Ce n’est pas du hasard, mais de la gestion. Mais le thème est très fort. C’est possiblement de l’eurotrash, un genre hybride.

 

panamax cover

Pour connaitre plus sur ce jeu

 

 

Les Hard gameurs sont toujours les premiers en tout… 

Les Hard Gameurs jouent en premier

 

Sur différent site on gamberge énormément sur la valeur d’être le premier joueur à un jeu.  Certains sortent les statistiques pour faire ressortir ce fait ou le dénigrer.  Un mauvais calibrage de jeu peut effectivement générer un petit plus pour le premier joueur. C’est dommage.  Ça ne devrait pas se faire car une fois connu ça plombe une ambiance.

Parfois les joueurs s’entendent pour une enchère à la première place.  C’est supposé équilibrer les chances. De façon ultime, de dire que commencer premier vous donne 50% de chance de gagner, c’est rigolo. Cela veux dire que c’est pile ou face, 1 chance sur 2  .  Autant jeter une pièce de monnaie pour qu’en finisse là.  Ca revient à dire que ce qui compte ce n’est pas seulement de gagner, mais de bien s’amuser en jouant, en autant que le jeu n’est pas trop déséquilibré.

Certains jeux proposent des façon rigolotes de choisir le premier joueur.  Être le plus jeune, celui qui a les plus long cheveux, celui qui a écouté le dernier film de Bruce Lee.  J’aime ces idées en autant que cela a rapport au thème du jeu.  Sinon, autant tirer au hasard.

Start Player est une jeu qui n’en est pas un.  Il propose plutôt de trouver de façon amusante qui sera le premier jouer d’un jeu. C’est aussi une manière de trouver le premier joueur, au lieu de se chicaner comme les Hard Gameurs…

start_game

Pour connaitre plus sur ce jeu

 

36-Premium

Dans les sombres souterrains du donjon, les petits caractères côtoient les grands dragons.

Les Hard Gameurs jouent à un jeu de rôle
Dans la lignée des chapitres sur la modernisation des jeux de rôle, en voici un autre que les Hard Gameurs proposent.  Pourquoi moderniser? Pardi! C’est qu’il y a de l’argent à ce faire dans cette branche!

Vous aimerez aussi:

35-Ouija

Les Hard Gameurs ont de l’esprit.

les Hard Gameurs jouent à Ouija

 

Le ouija n’est pas un jeu de plateau, ni un jeu tout court.  C’est plus un accessoire de magicien ou d’apprenti médium, pour jeune.

Les problèmes récurrents avec les sites de financement participatif tournent autour de la logistique de livraison du produit financé Il est parfois arrivé que les pourvoyeurs de fond reçurent leur jeu bien après la réédition du jeu grand public. C’est frustrant, j’imagine .

Je n’ai pas encore essayé.  Je préfère de beaucoup attendre le buzz, lire les critiques, laisser roder les règles… et l’acheter en vente au bon moment (pour ça, j’utile le ouija ).

ouija cover

Nous assistons à la naissance d’un proto. Le matchup parfait des jeux de société. La fierté d’un Hard Gameur

Les Hard Gameurs inventent un proto

 

Le gag avait été pensé un peu avant la création du site BGAN, vitrine sur internet pour les prototypes de jeux de société.

Je l’ai sorti, la journée même de leur mise en ligne officiel du site, quelques jours avant Essen 2014. Je suis sûr que cela les a aider pour la promotion.  

Heu en fait , leur site a atteint un niveau stratosphérique de clicks sans mon aide, alors que je me me vautre comme une limace sur une courbe anémique de vues sur mon site.  J’ai loupé quelque chose? Ah, ma vielle grand-mère avait raison, « les petits dessins ça nourrit pas une famille, trouve-toi un job, feignant ou alors optimise ton SEO pour maximiser le ROI en dépoussiérant ton PHP ».  

Mémé tu m’épateras toujours.

Je me suis amusé à faire un proto , un jour.  Je crois que je dois avoir des morceaux égarés dans le fond du garde-robe, entre mes vieux vinyles moisis et mes dessins préscolaires.  Je pense que le chien a mâchouillé un bout du plateau et le petit a bavé sur toutes les cartes.  Bah! Je ne suis pas doué pour ça…