Archives

All posts for the month décembre, 2014

Les Hard Gameurs sont tout feu tout flamme.

[notphone]Hard Gameurs jouent à Flash Point ou Soldat de feu ou pompiers[/notphone]

[phone]

HG030m

[/phone]

 

J’ai eu un peu de difficulté à trancher pour le titre de cette planche.

Le jeu originalement s’appelle Flash Point: Fire Rescue publié par Indie Boards&Cards, mais distribué en français par KIKIGAGNE? au Québec sous le nom de AU FEU: Pompier 911 et redesigné au complet en France par Asmodée, qui l’a alors rebaptisé 18 SOLDATS DE FEU.  Comme je me suis basé sur les archétypes américains pour la couleur des pompiers, et comme le titre québécois pouvait ne pas être connu ailleurs qu’au Québec, je me suis contenté de prendre le titre anglais original.

C’est la planche dont j’ai eu le plus de plaisir à faire.  C’est aussi la 30e planche et  j’ai voulu faire différent.  Pour la première fois, de nouveaux personnages interviennent. Je ne crois pas avoir touché mon public, malheureusement.  C’est un peu la difficulté du concept des Hard Gameurs: si je colle trop à un jeu et que le public ne le connait pas, le gag peut tomber à plat.  Ce jeu, Flash Point, qui s’apparent beaucoup à Pandémie par le mécanisme, propose une collaboration entre plusieurs joueurs incarnants des pompiers pour sauver de la proie des flammes diverses victimes prises dans un building pouvant s’écrouler à tout moment.  Que mes Hard Gameurs se retrouvent à vivre cette situation et d’entendre leurs sauveteurs se moquer de leur stratégie sur Flash Point me fait encore rire quand je me relis.  Je suis un bon public pour moi même.

 

cover AU FEU

Cliquez pour connaitre ce jeu

cover SOLDATS DE FEU

cliquez pour connaitre ce jeu

cover FLASH POINT

cliquez pour connaitre ce jeu

 

29-Jeu d’rôle

Le concept des jeux de rôle se modernise avec les Hard Gameurs.

les Hard Gameurs jouent à un jeu de rôle

Au départ , je voulais faire un chapitre sur Pathfinder, le jeu de rôle.  Mais en fait, j’ai vite compris que je peux parler de tous les jeux de rôle en même temps.  Tranquillement, je découvre que ce qui fait le charme des Hard Gameurs, ce n’est pas nécessairement que je parle d’un jeu en particulier à chaque chapitre, c’est plus de décrire les travers des joueurs.  

Les Hard Gameurs adorent les jeux de rôle et ce ne sera pas la seule fois qu’on les verra tenter de renouveler le genre.  Le jeu de rôle est un genre qui permet beaucoup de possibilité pour l’humour.  Ça me fait penser à un site,  laconfreriedudevain.fr  , qui a sa façon nous parle des jeux de rôle.  Ce bédéiste de Nice, Nicholas Dubois, s’exerce dans le strip comic sur le web depuis septembre 2013, à raison de 1 épisode par semaine.  Chapeau! J’ose rêve être aussi créatif sur une aussi longue période.

Il n’est pas facile de produire pour le web, souvent l’oeuvre est dilué dans la masse illimité du Net et le public n’est pas au rendez-vous par manque de visibilité. Mais la passion anime toujours les créateurs.  Les Hard Gameurs poursuivront leur carrière aussi longtemps qu’ils pourront…

(Ouais, je sais, le jeu de mot du titre est nul)

 

28-Zombie 15′

La musique adoucit les moeurs stratégiques des Hard Gameurs

 

les Hard Gameurs jouent à Zombie 15'

Zombie 15’ se joue en 15 minutes puisqu’il est basé sur une trame sonore qui détermine la durée de l’action.  Jeu coopératif comme je les aime, ce jeu prend évidement plus que 15 minutes ne serait-ce que pour placer les cartons composant le plateau.  Comme pour Zombicide, cette mise en place est un peu pénible , quoi que plus rapide, car il faut suivre la numérotation de placement.  Heureusement, si on joue la campagne, on aura pas à tout modifier entre les scénarios.

Le jeu propose bien des défis, et s’il y a des tours en alternance entre les joueurs, elles peuvent se faire très vite car c’est une course contre la montre.  On est ici en terrain connu si on a déjà joué à Escape. Mon premier jeu avec CD était Space Alert, qui a fait un hit dès le début.  Je suis septique d’utiliser la technologie pour accompagner un jeu de plateau ( je ne serai pas un très grand fan des jeux à réalité augmenté avec iphone ou ipad ).  Ici , la trame sonore , pour Space Alert, Escape et Zombie 15’ , est essentielle pour marquer le rythme du jeu. Space Alert est plus abouti à mon sens, les deux autres reprenant plutôt une ambiance sonore pour meubler l’atmosphère ponctué de signaux sonores déclenchant un évènement.  À la limite , un décompte avec une clochette aurait pu faire l’affaire (mais, diable, que ça plomberait une ambiance ). Space Alert est plus abouti et tout en transmettant une ambiance , nous donne plusieurs informations. Escape propose aussi un sablier pour remplacer le CD, une bonne idée.

Ce chapitre ne parle pas vraiment de Zombie 15’ mais plutôt de ces jeux à base de CD (et dont les trames sont aussi disponibles en téléchargement gratuit sur le net).  L’apport technologique du CD est pour moi une contrainte à vivre pour connaitre une expérience.  Je préfère de beaucoup les jeux de plateaux pour leur coté « unplug » , ce qui n’est évidemment pas le cas ici. Mais pourquoi bouder son plaisir quand le jeu est bon.  Je ne suis pas dogmatique pour refuser d’y jouer.

Entre Zombicide et Zombie 15’ , il y a une différence?  Oui et non. On y casse du zombie.  C’est le style qui change.  Ambiance sonore, nervosité pour jeter ses dés au plus vite, la campagne pour survivre sur plusieurs scénarios et la possibilité développer une expertise entre les scénarios, font de Zombie 15’ un beau renouveau du genre.

Mais tout ces jeux ont un gros défaut, lorsqu’on emploi un CD: il est bruyant. Puisqu’ils doivent se jouer dans un temps restreint, on y cri, on hurle, on s’appelle à l’aide  Ce ne sont pas des jeux qui vont bien dans un café ludique ou un bar à jeu. Encore moins quand l’autre table à coté se concentre pour leur final d’échec.

Tant qu’à moi, si je devais garder qu’un jeu avec un CD, c’est Space Alert pour son coté programmation, ambiance et fou rire.

 

Sur le même thème 

Zombie 15’ se joue en 15 minutes comme “Huit minutes pour un empire” se joue en 8 minutes? :ICI

Les Hard Gameurs jouent à Zombicide ICI

 

space alert coverescape coverzombie 15 cover

 

 

27-Novembre Rouge

Les Hard Gameurs jouent la stratégie du Small Is Beautifull

Les Hard Gameurs jouent à Novembre Rouge

 

Novembre Rouge est le nom du sous-marin Gnome ayant des avaries à répétition. Les marins ont une heure pour courir dans les cursives, colmater brèches, désamorcer ogives nucléaires tout en repoussant le gigantesque Kraken. Ce jeu coopératif se voulait un jeu de poche au départ.  Mais comme il peut se jouer jusqu’à 8 joueurs, le concept du minuscule plateau devenait vite gênant. Une version avec plateau plus grand a été publié plusieurs années plus tard, ce qui me semble tomber de soi.

J’avais acheté la version de poche et ce n’est génial comme format.  C’est petit et pas très attracteur.  Je n’ose pas dire que c’est à cause de ça que ça n’a pas réussi (ah, si , je viens de la dire), car si on est 8 joueurs ,même en se collant beaucoup, on a quand même l’impression d’être loin du plateau.

Le jeu n’a pas eu toute la publicité pour le rendre incontournable dans une ludothèque idéale. J’aime bien les jeux coopératifs et je reconnais que je ne le sort pas souvent au club.

C’est cette planche qui parle pour la première fois du personnage féminin du club: Julie.

 

red november cover

Cliquez pour en connaitre plus sur ce jeu

Les Hard Gameurs aiment sleever leur carte mais ce n’est jamais assez…

Les Hard Gameurs protègent leurs cartes

 

L’art de « sleever » est la technique de glisser ces précieuses cartes de jeu sous une pellicule protectrice. Il existe des enveloppes de couleur mais tout le monde prend les produits translucides.  

La détérioration de carte peut compromettre la jouabilité d’un jeu, surtout si les cartes sont marquées par l’usure et deviennent reconnaissables.   L’anglicisme« sleeve » prit dans sa traduction française de « pochette » est assez utilisé sur le net.  Pourtant je ne comprend pas cette nécessité de faire cet emprunt, la langue française étant assez fournie pour nommer cette enveloppe de plastique… A moins que justement on utilise cette langue francise pour lécher les cartes, ce qui n’est pas une bonne idée.

Du moins, si on ne veut pas jouer avec des cartes toutes gluantes…

 

Vous aimerez aussi:

Les Hard Gameurs utilisent la tour à dé

Il y a des versions de Ticket To Ride qui sont plus cool que d’autres…

 

les Hard Gameurs jouent à Ticket to Ride

L’édition 10e anniversaire des Aventuriers du rail en jette beaucoup.  Un plateau plus grand de 50 %, des trains miniatures personnalisés , un relooking des illustrations, et un prix conséquent qui frise la crise cardiaque.  Mais quelle belle version .

La SNCF est tombée en grève en juin 2014. C’était la belle occasion de leur tirer la pipe. BGG nous liste les nombreuses déclinaisons de ce jeu, peut-être qu’une version SNCF serait rigolo à ajouter. 

Hard Gameurs jouent à Ticket to Ride

cliquez pour connaitre Ticket to Ride

 

Sur le même thème 

Pourquoi ne pas aller mater la version des Hard Gameurs Ticket To Cyclades ?

Les Hard Gameurs sont dans une élite ludique

 

24-GenCon

 

On aime GenCon mais il ne faut pas nous prendre pour des Gens Cons.

 

les hard gameurs jouent à Bang

Le jeu BANG était sorti sous le nom de WANTED au début.  Ce jeu de carte a fait le bonheur de plusieurs de mes soirées d’hivers rigoureux.  Que de plaisir à jouer à ce jeu de carte.  Original, amusant et excitant.  Peut-etre que le fait d’éliminer les joueurs un à un y est pour quelque chose.  C’est aussi son seul défaut d’ailleurs.  Perdre au début nous élimine pour toute la partie et ça plombe une ambiance.  Les extensions n’ont pas apporté plus, si ce n’est qu’une plus grande longueur. On aime ou non. Comme certains disent: trop de cartes moins de fun

La reboot KATANA propose la même mécanisme mais avec l’élimination en moins. (oui, oui, l’élimination est éliminé)  Il va falloir que je l’essaye. Il prend la poussière sur mon étagère en attente d’une soirée. Bang propose un contexte western où la notion de duel est plus collée au thème.  Katana se passe dans le japon médiéval et me semble un peu moins enthousiasment pour le thème. Bang a été revampé en version dé.  Un autre variante a essayer, bordel! 

La Gen Con restera un pole d’attraction des sociétés éditrices de jeu.  Ce gigantesque conventum attire de plus ne plus de gens et est en passe de déclasser Essen comme événement.

katana box cover

cliquez pour connaitre Katana

Old Bang version

cliquez pour connaitre Wanted ou Bang